Les turquoises ont visité l’exposition sur « Royaumes oubliés »

Découvrir le passé d’une civilisation prestigieuse constitue toujours un moment privilégié dans la vie des passionnés d’histoire, ou de tout amateur de beauté antique. Les Turquoises ont visité une exposition proposée par le musée du Louvre, un des plus puissants protecteurs du passé au monde, autour de l’art dans l’empire Hittite, intitulée « Royaumes Oubliés, les Héritiers de l’Empire Hittite », du 2 mai au 12 août 2019 au Hall Napoléon.

Exposition temporaire au musée du Louvre

Pour la première fois en France, nous avons été surpris de découvrir une sélection très précieuse de trésors hittites, néo-hittites et araméens ainsi que des vestiges trouvés sur les territoires turques et syriens et datant de – 1400 à 750 av J.C !

Tout au long de notre visite, nous étions impressionnés par la préservation des monuments gigantesques et des objets du quotidien de cette civilisation, de 1400 à 750 av. JC jusqu’à aujourd’hui ! Nous nous sentions comme des témoins privilégiés de l’histoire de ces Empires qui se sont créés en Anatolie, où se situe la Turquie d’aujourd’hui.

Quelle interaction existe-t-il entre l’empire hittite et l’empire araméens ?

L’intéraction entre l’empire hittite et l’empire araméens

L’empire hittite, c’est une grande puissance rivale de l’Égypte antique, qui dominait l’Anatolie et étendait son influence sur le Levant, jusqu’aux alentours de 1200 av. J.-C. Sa chute a donné lieu à l’émergence de royaumes néo-hittites et araméens dans la Turquie et la Syrie modernes, héritiers des traditions politiques, culturelles et artistiques de l’empire disparu. L’exposition invite à redécouvrir les sites mythiques de cette civilisation oubliée dont les vestiges majestueux du site de Tell Halaf, situé près de l’actuelle frontière turco-syrienne.

Ce site majeur du patrimoine syrien fut découvert par Max von Oppenheim qui y conduisait des fouilles de 1911 à 1913. L’occasion de redécouvrir, parmi d’autres merveilles, les grandes sculptures, qui ornaient le palais du roi araméen Kapara, furent ramenées à Berlin où elles furent exposées puis très fortement endommagées dans les bombardements de la Seconde Guerre mondiale. Un incroyable travail de restauration mené au début des années 2000 a permis de les réhabiliter. Des véritables survivantes qui ont réchappé de justesse aux troubles du monde et de l’histoire.

Des monuments gigantesques qui étaient à l’entrée de l’empire hittite

L’histoire de cette collection est un témoignage saisissant des efforts continuels visant à préserver un patrimoine en péril, hier comme aujourd’hui. Le Louvre s’est fortement engagé dans cette mission, notamment dans les pays en situation de conflit, en mobilisant la communauté internationale et, tout récemment, en participant à la création, en 2017, d’ALIPH (Alliance internationale pour la protection du patrimoine dans les zones de conflits).

Nous vous conseillons fortement de voir cette exposition spéciale et unique, venue jusqu’à notre porte. Vous pourrez en apprendre davantage sur la civilisation des Hittites aux Araméens, en passant évidemment par l’intrigante histoire des royaumes qui se sont battus pour rester sur le territoire de l’Anatolie, s’étendant jusqu’à la frontière de la Syrie.

Source: Musée du Louvre

Auteur : initiativesturquoises

‘Les Turquoises’ ont vu le jour. Donnant la vie à de nombreuses expressions culturelles, artistiques et intellectuelles, c’est une plateforme éphémère d’initiatives culturelles provenant de la Turquie.

Un commentaire

  1. J’aime beaucoup votre blog. Un plaisir de venir flâner sur vos pages. Une belle découverte et blog très intéressant. Je reviendrai m’y poser. N’hésitez pas à visiter mon univers. Au plaisir.

    J'aime

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s