Le succès international d’un jeune pianiste turc : Güray BAŞOL

Güray BAŞOL, jeune pianiste turc de talent continue à nous fasciner avec sa musique. Sa musique est empreinte de sa double culture, à la fois orientale et occidentale.

Né en 1982 à Milan, il a grandi à Istanbul, puis s’est installé à Paris en 2004. Il débute le piano à l’âge de 15 ans au Lycée des Beaux-arts d’Istanbul en 1997. Il poursuit ses études avec Ali Darmar à l’Université Technique de Yildiz et en sort diplômé en tant qu’“élève d’honneur”. Il intègre ensuite l’Ecole Normale de Musique de Paris dans la classe de Germaine Mounier et obtient son diplôme supérieur d’enseignement en 2004. Il y étudie également la musique de chambre avec Nina Patarcec et l’analyse avec Jean-Dominique Pasquier.

Ses études de piano se poursuivent pendant trois ans au Conservatoire à Rayonnement Régional de Rueil-Malmaison dans la classe de Chantal Riou. Il se penche particulièrement sur la musique de chambre avec Michel Moragues. Güray Başol fait partie des premiers élèves de Michel Moragues ayant obtenu le “Prix d’Excellence” en Musique de Chambre. Après avoir terminé ses études de solfège, d’analyse et d’harmonie au piano dans ce même établissement, il continue ses études de piano au Conservatoire à Rayonnement Régional Aubervilliers-La Courneuve dans la classe de Jasmina Kulaglich et Jean-Marc Bonn où il obtient son prix avec la mention « très bien ».

Güray Başol a eu la chance de travailler avec Gerlinde Otto à l’Académie de Trossingen et Yuri Serov en France. Médaillé bronze au Concours National de Claude Kahn et finaliste à Istanbul au 1er Concours International de Piano Sion en 2008, il commence à donner des concerts en France, au Portugal, en Angleterre, en Espagne, en Turquie, en Allemagne, en Tunisie et en Serbie.

Güray Başol

Il a eu l’honneur de recevoir des conseils de grands pianistes tels Verda Erman, Pascal Godart et İdil Biret. Il a suivi un master en musicologie à l’Université Paris IV-Sorbonne. Il soutient son premier mémoire sur « La sonate pour piano de Jean Françix (1960) » en 2012, et son second sur les « Suites Françaises pour Clavecin entre 1685-1705 » en 2014. Güray BAŞOL a été invité cette année à animer des masters classes à l’école de musique d’Açı à Istanbul et à l’Académie International de Musique de Colombes en France.

Aujourd’hui, Güray écrit régulièrement pour le magasine de musique classique turc “Andante”. Il est aussi l’accompagnateur du Chœur de La Clef des Chants Ensemble et Professeur de Piano à l’Ecole de Musique de Fontenay-sous-Bois et de Champigny. Il enseigne le piano au Conservatoire à Rayonnement Régional d’Aubervilliers-La Courneuve au Conservatoire de Deuil-la-Barre Maurice Cornet tout en poursuivant sa carrière de soliste.    

Pour écouter sa musique, vous êtes chanceux car il va donner un concert à l’église américaine de Paris le 10 novembre prochain à 17 h. Les Turquoises seront là pour écouter ce beau concert qui met de grands compositeurs à l’honneur. 

Voici le programme du concert du pianiste au 10 novembre:

– BACH/KEMPFF : Chorale « Es ist gewisslich an der Zeit » BWV 307/734
– BEETHOVEN : Sonate pour piano Op.13 « Pathétique »
– LISZT/ VERDI : Il Trovatore -Miserere
– KOPTAGEL : Tamzara & Toccata
– PROKOFIEV : Sonate pour piano No.2 Op.14

Auteur : initiativesturquoises

‘Les Turquoises’ ont vu le jour. Donnant la vie à de nombreuses expressions culturelles, artistiques et intellectuelles, c’est une plateforme éphémère d’initiatives culturelles provenant de la Turquie.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s