La vie passionnée de Tomas Matos Mizrahi, musicien porteur de projets.

Peut-être certains d’entre vous se souviennent de la performance fabuleuse de Tomas Matos Mizrahi au concert du Sons Printaniers le 7 Mars dernier.

Nous souhaitons aujourd’hui vous présenter ce jeune musicien talentueux pour que vous le connaissiez mieux avant notre live de cette semaine. Car, il assistera à notre émission en direct ce dimanche 19 avril à 16h pour un petit concert. #SAVETHEDATE

Découvrez la vie passionnée de Tomas Matos Mizrahi, ainsi que sa playlist dédicacée pour le confinement grâce à notre reportage.

Turquoises : Bonjour Tomas. Pourrais-tu nous raconter ton histoire avec la musique ? Quand et comment as-tu commencé à jouer de la guitare, et pourquoi la musique ?

Tomas : Tout a commencé à Buenos Aires, ville où je suis né. J’ai été attiré par la guitare vers l’âge de 10 ans, et j’ai demandé à mes parents s’ils pouvaient m’en offrir une. A 12 ans je suis venu en France, où j’ai expérimenté le parcours Conservatoire classique que j’ai quitté à l’âge de l’adolescence, pour ensuite devenir plus un autodidacte tourné vers les musiques actuelles. Mon père n’est pas musicien mais il a joué un rôle important, il m’a introduit à tous les grands artistes des années 70 (Led Zeppelin, Pink Floyd, …). Ma mère également, parce qu’elle a une grande musicalité en elle qu’elle m’a transmis.

D’une certaine façon la musique m’a toujours touché d’une manière spéciale. Un de mes premiers souvenirs d’enfance est que j’avais un petit clavier en jouet qui avait quelques mélodies enregistrées, et je m’amusais à les retrouver. Elle me touche toujours autant, et me permet de me créer un univers très personnel, où je peux me réfugier.

Quand je fais de la musique, je me sens à ma place.

Turquoises: Si tu devais décrire la musique librement, quels mots choisirais-tu ?

Créativité, Intuition, Partage, Rêve, Thérapie.


Turquoises : Et comment décrirais-tu ta musique ?

Tomas : J’aime m’échapper, rêver. La musique me permet de voyager, à travers des accords planants, des histoires de rêve, des couleurs. C’est ce que je veux transmettre aux gens qui m’écoutent, un moment de rêve, les faire voyager. 

Turquoises : Je sais qu’il y a des musiciens qui ont un travail fixe pour rentrer dans leur frais. Le soir, ils montent sur scène et le jour, ils deviennent une personne totalement différente. Être musicien : est-ce un métier difficile ? Peut-on encore vivre de sa musique ?

Tomas : Oui, musicien est un métier difficile. C’est devenu courant de pas payer des musiciens qui font deux heures de concert par exemple.

Vivre d’un projet de compositions personnelles est d’autant plus difficile qu’il faut trouver des gens qui aiment ce qu’on fait et qui nous suivent, c’est un travail de longue haleine. Je pense qu’aujourd’hui il faut être polyvalent, avoir plusieurs projets musicaux, faire de l’enseignement. Toutes ses choses se nourrissent entre elles et sont également une manière de vivre de sa musique.


Turquoises : Y-a-t-il des chanteurs qui ont influencé ta manière d’écrire les chansons et de les chanter ?

Tomas : La musique est un langage, avant de parler il faut apprendre les mots, la conjugaison des mots, etc. Ces mots on les apprend en écoutant, comme un enfant qui écoute sa mère et qui apprend à parler. Depuis que nous sommes petits nous écoutons de la musique, nous intégrons des phrases musicales, donc d’une façon nous sommes tous « musiciens » à un certain degré.

Comme beaucoup d’artistes je suis passé par le stade de copier la musique des autres et de m’influencer d’autres artistes, d’apprendre le langage musical.

Je pense qu’un musicien s’épanouit quand il intègre le langage musical qui l’influence et qu’il s’en détache pour pouvoir créer son propre langage musical. C’est ce à quoi j’aspire de plus en plus, ça passe par l’introspection et l’écoute de soi, de mon langage musical intérieur, des sentiments.

Turquoises : Que pensez-vous de l’évolution de la musique et de la musique de nos jours ?

Tomas : Notre époque est incroyable, on a à disposition une grande richesse créative aussi bien au niveau des différents styles musicaux qu’au niveau de la technologie. En plus un artiste peut presque tout faire de chez lui aujourd’hui. Il y a de très bons musiciens, et des mélanges de musique très intéressants qui se font.

Paradoxalement, une partie de la musique «mainstream» qui se fait aujourd’hui est assez pauvre en terme de créativité je trouve. Quand on écoute certaines radios parfois on a l’impression d’écouter le même morceau en boucle, même formule, mêmes accords. Ce côté là de la musique porte préjudice à des musiciens qui sont dans la recherche, qui dédient des heures au travail de la musique, qui cherchent toujours à être créatifs. 


Turquoises : Je sais que tu travaillais sur plusieurs projets avant le confinement. Pourrais-tu nous en parler ?

Tomas : J’ai un duo de musique latine qui s’appelle Raices (racines en espagnol), on reprend le répertoire de folklore hispano-américain, pour revenir à nos racines hispaniques. On fait des concerts une à deux fois par mois.

Je fais pas mal de soirées poésie avec la maison d’édition Sin Licencia, où j’accompagne des poètes à la guitare.Je termine des compositions pour pouvoir enregistrer mon premier EP, il contiendra 4/5 morceaux en espagnol/anglais. J’ai très hâte de pouvoir faire ce projet  🙂

Tomas Matos Mizrahi



Turquoises : À cause de la propagation du Coronavirus, nous sommes tous à la maison. Nous essayons au maximum de nous nourrir de littérature et de musique. Aurais-tu une playlist rassemblant tes chansons favorites que tu pourrais nous suggérer et partager avec nous ?



Turquoises : Comment peuvent-ils t’écouter ? Es-tu présent sur les réseaux sociaux ?

Le facebook de mon duo Raices : https://www.facebook.com/RaicesParis/

Ma chaîne youtube : https://www.youtube.com/channel/UCmn1URhFO1rzhWHyJTtYozw

Merci beaucoup à Tomas Matos Mizrahi d’avoir participé à notre reportage « Talents Turquoises ».

#SAVETHEDATE : Dimanche 19 avril 2020 à 16h Tomas Matos Mizrahi sera avec nous lors de notre rendez-vous hebdomadaire de diffusion live. 

Auteur : initiativesturquoises

‘Les Turquoises’ ont vu le jour. Donnant la vie à de nombreuses expressions culturelles, artistiques et intellectuelles, c’est une plateforme éphémère d’initiatives culturelles provenant de la Turquie.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s