Aude Mascarou

Aude Mascarau :

Mon deuxième prénom est turc : « Selda ». Je connais la Turquie par mon père qui y a vécu pendant 9 ans en tant qu’enseignant de littérature à Ankara. Il m’a transmis l’amour de ce pays dont j’ai connu la langue et l’histoire à travers les récits de ses anciens élèves et amis — parmi eux, ma marraine, de qui je tiens ce « Selda ».

Enfant j’ai découvert Istanbul, Bodrum, Izmir, Hisarönu, Ortakant lors d’heureuses vacances en famille. Puis je suis retournée un peu plus tard à Istanbul pour un court échange avec le lycée Galatasaray où j’ai découvert la vie étudiante typique de cet établissement et bien sûr le visage de la ville stambouliotte « by night ». Le vocabulaire de la gastronomie turque n’a aucun secret pour moi, et je glane par ci par là quelques expressions turques qui m’amusent comme le fameux : « Ne olacak bu memleketin halı ?» ou encore « Bir dakika canım ».

Le projet Turquoises m’a tout de suite embarquée, et j’ai été séduite par l’ambiance chaleureuse qui se dégageait à chacun des évènements : rejoindre l’équipe est apparu commune une évidence. Je contribue notamment aux aspects juridiques de l’association, comme une mise en pratique de ce que j’ai pu apprendre au cours de mes années de droit ayant abouti à mon entrée à l’École du Barreau de Paris.

Meilleur spot parisien : Les quais de seine de la rive gauche.

Un week-end idéal : Entourée de mes amis à un festival de musique baroque (Utrecht 2018)

Meilleures voix de la chanson turque : Tarkan bien sûr ! J’ai même une photo dédicacée de lui dont je suis très fière 😉

Coups de coeurs (Musique) : Marin Marais, JB Lully, Kanye West.

Coups de coeurs (Ciné/Séries) : South Park (mention spéciale pour le personnage de Tweek), Dix pour cent, les films de Xavier Dolan.