Esra Naccache

Esra Naccache

Née en 1987 à Ankara, c’est la ville où j’ai vécu jusqu’à 18 ans. Puis, après 4 années passées à Konya pour mes études à l’université, j’y suis revenue pour retrouver ma famille, mes amis et mes souvenirs d’enfance. Comme tous les habitants d’Ankara, nous avons énormément de raisons d’aimer notre ville ;  les hivers blancs, Anıtkabir (mausolée d’Atatürk), le parc Kugulu (le parc aux oies), les théâtres publics etc… Même si j’adore Istanbul, Ankara est toujours restée ma ville de cœur, pleine de beauté et de ce charme que seule la ville qui vous a vu naître peut avoir. Les habitants d’Ankara, d’ailleurs, ont coutume de dire que s’il y a une chose que l’on aime à propos d’Istanbul, c’est bien le retour à Ankara…

Après 5 années passées, à Ankara, dans le secteur bancaire, j’ai rencontré, au cours d’un voyage, mon futur mari, un français. S’en est suivi plus d’un an d’aller-retours entre Ankara et Paris… et finalement, en 2014, j’ai tout quitté pour déménager à Paris pour une nouvelle vie. J’ai été acceptée dans une école de commerce pour faire mon master (MBA plein temps) et donc redonner une impulsion à ma carrière.Si Ankara est donc ma ville de cœur, Paris est pour moi la ville de mes ambitions de vie…

Aujourd’hui, je travaille en tant que Chef de Projet IT dans le secteur bancaire et assurance. Je suis, nouvellement, maman d’une petite fille de 6 mois et je suis en train de découvrir une nouvelle facette de ma personnalité en tant que mère.

Je suis passionnée par tous les types de cuisine et j’adore les nouvelles saveurs. Lorsque je voyage, j’essaie de tester toutes les spécialités locales et de découvrir la culture des villes et des pays que je visite. En dehors de ça, je suis passionnée par l’architecture et la décoration intérieure. Je pratique également le yoga, notamment les styles yin et vinyasa.

Ses endroits préférés à Paris : La rue Montorgueil, la rue de Martyrs et le quartier du Marais.

Un week-end idéal : Découvrir de bons restaurants à Paris et faire des activités sportives.

Ses photographes préférés : Robert Doisneau, Willy Ronis et tous les photographes humanistes 

Le meilleur moment dans la journée : Boire une tasse de café turc en lisant un bon livre